L'Association des Ecrivains de Langue Catalane

L'Associació d'Escriptors en Llengua Catalana, AELC a été créée le 31 octobre 1977.

Si nous voulons présenter brièvement son histoire, nous devrons dire que, pendant la dictature de Franco, les écrivains de langue catalane n'ont jamais réussi à former une association professionelle constituée légalement, qui devrait veiller à leurs droits et à leurs intérêts professionels. Toutes les tentatives pour créer une telle organisation furent interdites par le gouvernement de l'Etat franquiste, qui avait pour intention d'eliminer la langue catalane et culture reliée a celle-ci.

Les écrivains de langue catalane ont participé à tous les mouvements de revendication en Espagne, sans avoir, cependant, le niveau de coordination nécessaire pour pouvoir créer une association professionelle comme celles qui avaient existé au temps de la Generalitat de Catalogne durant la République Espagnole des années 1931-1938. La première nouvelle organisation des écrivains qui vit le jour durant le franquisme fut le Centro Catalan de PEN Club, travaillant en exil depuis 1938 et réorganisé en Catalogne en 1973. Pourtant, à cause des difficultés administratives de ce moment-là, elle fut obligé àmener son activité de manière clandestine, avant de se manifester publiquement à la mort de Franco.

Quand le Congres de la Culture Catalane fut convoqué en 1975, on devait aborder la question de réfléchir collectivement sur l'état de la culture catalane et de son avenir, en relation avec le nouveau processus de démocratisation de l'Espagne et de la reconquête de l'autonomie catalane. Les écrivains de langue catalane participèrent à ce congres dans le cadre de la "Production litteraire". Parmis les conclusions de ce cadre, les écrivains proposèrent la création d'une association professionelle des écrivains de langue catalane. Une telle organisation devrait être en même temps une organisation de défense professionelle (de type syndical) et un instrument de promotion culturelle. L'association devrait accomplir la fonction d'un organisme unifié des écrivains de langue catalane afin d'établir un dialogue avec les autorités autonomes qui allaient apparaître en Espagne.

La naissance de l'Association

Comme nous l'avons déjà dit, l'Association a été créée le 31 octobre 1977, avec la participation de plus de cent écrivains provenant de tous les territoire où on parle le catalan, c'est-à-dire de Catalogne, du Pays Valencien et des Iles Baléares, aussi bien qu'avec l'adhésion écrite d'une autre centaine d'écrivains qui n'ont pas pu être présents à la cérémonie. A partir de 1977 jusqu'à 1988, L'AELC a rempli les fonctions représentatives de la vitalité littéraire des pays catalans, avec l'objectif d'articuler un programme qui serait un moyen de dialogue et de relation avec les nouvelles autorités publiques en train de se constituer pendant cette période qu'on appelle la transition démocratique de l'Espagne. Un des premiers but a été l'objectif de recuperer l'idée de l'Institut de Littérature Catalane, très actif dans les années trentes, depuis son origine jusqu'à la fin de la Guerre Civile Espagnole. L'AELC proposa la création d'une infrastructure culturelle qui reconnaîtrait et défendrait les intérêts des écrivains. En 1988, le gouvernement autonome de la Generalitat de Catalogne decréta que L'ILC fut finalement reconstituée. Depuis ce moment-là, l'Association c'est concentrée surtout sur ses aspects de syndicaux et revendicatifs, en laissant à l'ILC le rôle représentatif.