Jordi-Pere
Cerdà
Associació d'Escriptors en Llengua Catalana
Other languages

Jordi-Pere Cerdà, pseudonyme d'Antoni Cayrol. Né à Saillagouse en 1920, meurt le 11 septembre 2011 à Perpignan.

Boucher, puis de 1964 à 1976, libraire à Perpignan (Libraire de Catalogne, Place de la Banque, actuellement "Llibreria Catalana"). Résistant (1942-1944), membre du bureau fédéral du Parti Communiste (1947-1960) et elú communiste à Saillagouse (il a été maire en 1953).

En 1960 il fait partie des fondateurs ddu GREC (Grup Rossellonès d'Estudis Catalans). La politique du GREC est axée sur l'enseignement de la langue et la valorisation de la culture catalane en Roussillon. C'est le GREC qui crée en 1969 l'Universitat Catalana d'Estiu de Prades. De 1974 à 1978 il est directeur de la revue du GREC, Sant Joan i Barres. Il y imprime sa marque, notamment en créant le supplément Almanac Català Rossellonès, destiné à susciter l'écriture littéraire en catalan. A partir de 1980, il partage sa vie entre Saillagouse et Perpignan, et se consacre à la création.

Les œuvres littéraires de Jordi-Pere Cerdà, bucoliques et élégiaques, font l'objet d'amour, le travail et l'autobiographie comme antifasciste. Il a reçu le Premi de Literatura de la Generalitat (Prix littéraire du gouvernement catalan, 1989), le Premi Nacional de Literatura (Prix National de Littérature du gouvernement catalan, 1999), la Creu de Sant Jordi (croix de Saint-George, 1986) et le Premi d'Honor de les Lletres Catalanes (Prix d'Honneur des Lettres Catalanes, 1995), entre autres.

Il était membre honoraire de l'Association des Ecrivains de Langue Catalane.



Documentation: Gabriel Boloix.
Update: Toni Terrades.
Photographies: © Iolanda Guevara.




--------------------